Tous

SERGIO GUARDÌ

Directeur de Création

Sergio Guardì, le succès rock de Barbanera

Écrite par Aymeric Lorenté

 

Un style intemporel, des pièces incontournables et élégantes, la base d’une garde-robe masculine. Un mix audacieux entre la tradition italienne de sartorialità et les influences du workwear californien. Tel est le credo de Sergio Guardì, fondateur et designer de la marque Barbanera.

« Entre costume et cuir, voyou et gentleman, boots et mocassins, Barbanera crée un style de vie pour les hommes qui ne veulent pas choisir. » Sergio Guardì pose ainsi les bases de sa marque. La genèse de Barbanera, c’est une histoire de passion, de rencontres, et comme souvent, de hasards heureux. 

Rien ne le destinait à la mode, sinon l’amour des beaux vêtements, le goût d’une certaine l’élégance : il sait ce qui lui va, ce qu’il aimerait porter, mais ne le trouve pas forcément. Témoignage de sa passion, de son ambition, (et d’une ingénuité, alors, dont il ne se cache pas aujourd’hui), il se lance dans l’aventure. 

Barbanera voit le jour en 2012, portée sur les fonts baptismaux de la mode avec son frère Sebastiano, alors publicitaire, et leur ami Alessandro, un jeune entrepreneur. Sergio, lui, vivait jusqu’alors de sa musique, installé à Berlin où il se produisait dans les plus grands clubs. Trois amis aux manettes, des rôles complémentaires, une esthétique partagée, une passion commune pour la musique, rock, blues, jazz, de grands espoirs, le sort est jeté.

Les débuts ? La production d’une ligne de souliers, des modèles dont ils rêvent, un produit qui ne fait aucun compromis entre style et qualité. « Notre objectif était de créer une ligne qui fasse se rencontrer la cordonnerie italienne et ces influences artistiques, ces endroits qui nous faisaient déjà vibrer ». 

 

Quand John Wayne rencontre Mastroianni

Sergio s’inspire du style des dandys d’une époque révolue. Musiciens, acteurs, écrivains, artistes, des hommes au caractère bien trempé, qui prenaient des risques et créaient les tendances. C’est un peu le client idéal de Barbanera : un amoureux de musique, de motos, du sur-mesure, de voyages. 

Des goûts que Sergio lui-même a hérité de son père, une grande figure, esthète sicilien passionné, collectionneur et antiquaire. La devise paternelle ? « L’argent le mieux dépensée est celui qui sert à acheter des chaussures. » La ligne est tracée.

« Je ne suis pas un entrepreneur canonique, mais un créatif. Je suis arrivé à la mode par passion. »

Sergio dessine et crée ce qu’il connait de mieux. Il aime répéter qu’il n’est pas ce qu’il porte, mais qu’il porte ce qu’il est. Sa devise : Verità e Cultura — la vérité et la culture : sa démarche se base sur une forme d’honnêteté intellectuelle : « on ne fait bien que ce que l’on connait et que l’on aime ».

 

La distribution, le nerf de la guerre

L’univers de la mode ne fait pas de cadeaux, la concurrence est rude. Sergio et ses associés suivent leur passion, écoutent leur instinct et croient dur comme fer en l’ADN de leur marque, qui s’affirme et se développe.

Après les souliers (« On a vraiment commencé par le plus dur ! »), ils se sont attaqués au prêt-à-porter : une collection équilibrée de basiques, du tweed, du cuir, du denim, des tendances et du classique, de belles coupes, et une attention sans faille dans les détails. Aujourd’hui, Barbanera rassemble une communauté fidèle d’afficionados, qui les soutiennent et les confortent dans leurs choix. 

« Je ne suis pas un entrepreneur canonique, mais un créatif. Je suis arrivé à la mode par passion. Nous avons appris le business sur le tas, en fonctionnant à l’instinct, en apprenant de nos erreurs. » Sergio est réaliste, sans fausse pudeur. « Nous avons commencé par les souliers, le marché le plus difficile en l’absolu. Nous nous en sommes bien tirés ! Mon conseil à un jeune entrepreneur ? Développer l’e-commerce. Pour simplifier et maximiser la distribution, avec des canaux moins onéreux, plus réactifs ». 

Un pari ambitieux, mais réaliste, par les temps qui courent. Et quand les jours meilleurs reviendront, Sergio prépare déjà le projet qui lui tient à cœur, l’ouverture de deux flagships dans ses villes préférées, Milan et Los Angeles. 

Made in Italy

Chez Barbanera, le combat pour le Made in Italy se traduit par des engagements forts, en faveur d’une production locale : les Marches (souliers), la Toscane (cuir), la Lombardie (confection). Au-delà d’une initiative gouvernementale, le Made In Italy est un concept omniprésent qui célèbre et garantie un savoir-faire unique, pilier de l’industrie italienne, tous secteurs confondus. Une manufacture d’exception, des techniques ancestrales, un gage de sérieux, une promesse de qualité : c’est la raison du succès mondial des produits italiens.

 

Site web : barbanerastyle.com

Instagram : @barbanera_official & @sergio_guardi

Portraits

Nos invités

EMMA SAWKO

Businesswoman

ANGELO MUSA

Chef Pâtissier

JEAN-EDERN HURSTEL

Chef

CAPRINI & PELLERIN

Architectes

OSCAR LUCIEN ONO

Nouveau maestro des intérieurs raffinés

AMANDA MILLE

Sur les pas de son père…

slide-left Created with Sketch.
slide-right Created with Sketch.

Drag

Découvrir