Tous

AURÉLIEN GUICHARD

Sculpteur de senteurs

AURÉLIEN GUICHARD : sculpteur de senteurs

Ce « nez » réinvente les codes de la parfumerie avec une éthique stricte : magnifier l’ingrédient naturel avec de savantes compositions. Il lance en 2016 sa propre maison de parfum Matière Première et répond à cette logique d’excellence avec son dernier bijou : Radical Rose. 

 

Mère sculptrice, père parfumeur, Aurélien Guichard baigne dans un univers artistique depuis enfant. Mais c’est la passion du parfum qui déterminera son chemin, il sera le 7ème parfumeur de la lignée familiale. Sa formation au sein de la maison de parfum Givaudan est un déclic pour lui, une évidence. Aurélien  Guichard y reçoit un apprentissage méthodique « c’est l’inverse du fantasque, il faut tout apprendre pour avoir un jour le droit de créer. »

 

Il va suivre la méthode « Jean Carles », parfumeur de la fin des années 40. Le crédo ? Faire apprendre par cœur chaque matière première et ne rien mélanger pendant 6 à 8 mois. Objectif : mémoriser les senteurs, examiner leurs vitesses d’évaporation et décrire les odeurs ressenties pour arriver à les reconnaître. « Chacun a sa propre manière de décrypter les sensations olfactives, il est donc important de bien se les approprier pour les retranscrire le plus fidèlement possible. Comme par exemple l’odeur d’une menthe crépue se rapproche de la menthe à l’eau… » Une fois l’école terminée, un mentor l’accompagne et il devient alors jeune parfumeur au sein de la maison Givaudan.

 

Nez Haute Couture

Entre 2003 et 2016, Aurélien Guichard va signer plus de 200 parfums. Gucci pour homme, Narcisso de Narcisso Rodriguez, Ricci Ricci de Nina Ricci, des senteurs de chez Tom Ford et bien d’autres… Sa fierté : 10 ou 15 ans après leurs créations, ses jus se vendent toujours. Dans ce métier, il aime collaborer avec le milieu de la mode « Ce qui m’anime le plus, c’est d’établir le lien que nous offre la nature comme essence et le monde des créateurs ». Quand un couturier commande une nouvelle fragrance à une maison de parfum, un seul sera retenu, telle est la règle. Aucun brief ne se ressemble, pour lui, l’essentiel c’est d’arriver à se comprendre intuitivement. Par exemple, le couturier Issey Miyake a pu le convier une semaine sur une île japonaise pour y capter l’odeur qui résume le mieux ce paradis. Il a pu aussi se rendre à des spectacles pour des commandes de parfums afin d’y capter l’énergie olfactive. Mais ses clients peuvent aussi avoir une idée bien précise de ce qu’ils souhaitent. Là, il faut savoir les orienter pour faire émerger leurs propres univers.

Matière Première

À l’époque de son enfance, Aurélien admire ses grands-parents faire de la « matière première » comme il aime l’évoquer. En plus d’être experts en parfumerie, ils cultivaient des champs de roses et de jasmin, dans la région de Grasse. Ce milieu agricole l’a énormément marqué. Et c’est en 2016, en prenant conscience du temps qui passe, qu’il va vouloir obtenir le statut d’agriculteur. Le désir qui l’anime ? Perpétuer le savoir-faire familial. Avec ce statut, il fonde sa propre exploitation agricole biologique. Au centre : la Centifolia bio, une rose à cent feuilles. Aurélien Guichard est le seul parfumeur du monde à exploiter ses propres roses. « Des milliers de roses sont cultivées suivant un savoir-faire familial et régional sur un terroir inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. » 

 

Sa dernière signature ? Radical rose, lancé en septembre dernier, met en avant une rose magnifiée, retravaillée. Mais quel est son secret, son processus de création ? Pour Matière Première, le modus vivendi est toujours le même : d’abord, il y a une envie qui prédomine. Pour Radical Rose, Aurélien Guichard souhaite obtenir le parfum le plus dosé en rose absolu Centifolia. 

 

Même s’il est son propre producteur de rose, l’ingrédient naturel est fait de multitudes de facettes et il lui faut sculpter la matière dans le détail pour mettre en exergue ce qu’il lui apparaît comme sublime. 

 

Pour lui, la rose a quelque chose de féminin et d’un peu désuet.
Il veut rendre cette senteur plus contemporaine et plus masculine. Après une multitude d’essais, le nez s’applique à conjuguer les notes épicées lumineuses de la rose avec le safran et le piment baies essence de Jamaïque en soulignant ses facettes boisées sombres avec du patchouli essence d’Indonésie et du ciste Labdanum Andalousie pour le côté masculin. Le juste équilibre, celui de l’exception.

 

Aurélien & Carine Roitfeld

Aurélien Guichard a été le premier parfumeur à travailler avec Carine Roitfeld pour sa collection « Seven Lovers » incarnant sept rencontres amoureuses (réelles ou fantasmées) de l’ex- rédactrice en chef du magazine Vogue Paris dans des villes emblématiques. 

 

Le premier parfum de la collection s’appelle Aurélien pour la ville de Paris. C’est un sublime absolu de fleur d’oranger. Il a également signé Orson (en référence à Orson Wells et New York) un subtil mélange de notes de fleur d’aubépine, de benjoin et de fève tonka.

 

Site Matière Première : Matiere-premiere.com
Instagram : @matierepremiereparfums

Combined Shape

Ce qui m’anime le plus c’est d’établir le lien que nous offre la nature comme essence et le monde des créateurs.

Portraits

Nos invités

SIMONE ZANONI

Chef étoilé engagé pour la planète

GREGORY BLUMENFELD

Le guide des montres

SARAH PONIATOWSKI

Designer et décoratrice d’intérieur

STÉPHANIE DE BOÜARD-RIVOAL

Gérante du Château Angélus

THIERRY FERET


Compositeur floral

MAXIME LIS

Designer de l’essentiel

slide-left Created with Sketch.
slide-right Created with Sketch.

Drag

Découvrir